Enseignements

Enseignements dispensés comme MCF à l’Université Sorbonne Nouvelle depuis 2017.

Et plus bas: archives de la vingtaine de cours différents donnés par le passé aux Universités de Paris Ouest Nanterre La Défense (Moniteur puis ATER de 2008 à 2012), Lausanne (Chargé de cours invité, 2016), Bordeaux Montaigne (ATER puis chargé de cours de 2012 à 2017), Sorbonne Nouvelle – Paris 3 (chargé de cours de 2013 à 2017).

Capture d’écran 2018-01-28 à 14.14.46Séminaire de Master 2: « Histoire & théorie des vedettes françaises de l’écran », depuis 2017

Ce séminaire retracera l’histoire du vedettariat hexagonal en articulant une analyse de la persona de différentes vedettes (Linder, Gabin, Darrieux, Signoret, Bardot, Delon, Depardieu, Deneuve, Dujardin…), de leurs performances ainsi que de leur médiatisation, en lien avec le contexte historique et culturel propre à leur « starité ». Après une présentation des outils théoriques des star studies, des sources qu’elles impliquent et des spécificités des vedettes françaises, nous suivrons un parcours historique allant des années 1920 aux mutations contemporaines du vedettariat.

Télécharger le programme du cours 2018-2019

SéminaireM1Séminaire de Master 1: « La presse de cinéma: de nouvelles sources pour une nouvelle histoire », depuis 2017

Longtemps négligée par les chercheur-e-s, la presse spécialisée fait l’objet depuis quelques années de travaux de plus en plus nombreux et variés, visant à saisir sa place au sein de l’industrie, la portée idéologique de ses discours, sa fonction auprès des publics comme de la profession ou encore son rôle dans l’évolution du cinéma. À partir du cas de la France, ce séminaire confrontera les étudiant-e-s aux questions historiques et méthodologiques suscitées par ces archives très diverses, en s’intéressant aussi bien aux périodiques corporatifs, aux revues et magazines cinéphiles ainsi qu’aux fanzines relevant d’une culture « alternative ».

Télécharger le programme du cours 2019-2020

une_portfolio_sociologieSéminaire partagé de Master 1 « Méthodologie du mémoire de recherche » (avec Perrine Boutin et Martin Goutte), depuis 2019

Ce cours souhaite apporter aux étudiants et étudiantes qui effectuent leur « entrée en recherche » un certain nombre d’instruments et de réflexions d’ordre méthodologique, dans la perspective de l’élaboration du mémoire. Les problèmes de méthode sont abordés de façon à la fois théorique et pratique: construction d’une problématique, modelage et remodelage du corpus, déplacement de contenus et travail de la citation, mise en place d’hypothèses, etc.

Télécharger le programme du cours 2019-2020

fianceepirateSéminaire partagé de Master 1 « Analyse d’objets filmiques et audiovisuels » (avec Antoine Gaudin et Kristian Feigelson), depuis 2019

Ce cours envisage les différents manière d’aborder l’analyse filmique et audiovisuelle, en replaçant cette pratique dans son contexte historique, théorique et méthodologique.

Télécharger la bibliographie liée aux 3 séances dédiées aux approches socio-culturelles.

1478358820-minCours magistral partagé de Licence 3, « Histoire culturelle et études culturelles » (Avec Laurent Véray et Raphaëlle Moine), depuis 2019

Ce cours, en deux parties, propose une introduction à l’histoire culturelle du cinéma et de la télévision, puis aux études culturelles sur le cinéma et la télévision. L’accent est mis sur l’utilisation du film et du non-film dans ces deux approches. La première partie du cours (histoire culturelle) trouve son prolongement dans les TD « Cinéma et Archives » du premier semestre, la seconde partie (études culturelles) dans les TD « Approches anthropologiques et culturelles » du second semestre.

19490258lpw-19494258-article-jpg_6569947_980x426TD de Licence 3: Troubles dans le genre ? Analyse gender des héroïnes féminines dans des genres « masculins », depuis 2019

L’étude des genres cinématographiques comme lieux de construction des identités et des rapports de sexe, initiée dans les pays anglo-saxons dès les années 1980, se développe dans les études cinématographiques en France de manière plus récente mais néanmoins très dynamique. On peut se demander dans cette perspective ce qu’il advient des normes de genre (gender) et des rapports de pouvoir traditionnels, lorsque des personnages féminins deviennent les héroïnes d’univers génériques « masculins », communément associés à de fortes inégalités en termes de représentations. Ce TD entend apporter plusieurs éléments de réponse, analyser et mettre en discussion une variété d’études de cas, en se concentrant sur différentes formes du film policier/criminel et du film d’horreur.

22914560L3: TD « Cinéma et archives: le cinéma populaire en France (1945-1958) », depuis 2015

Le TD se propose d’explorer le cinéma populaire tel qu’il se déploie sur les écrans français de 1945 à 1958, à partir de l’analyse d’une grande variété de fonds et de matériaux d’archives, de la production (scénarios, dossiers du Crédit National, correspondance des producteurs) à la réception (presse magazine et corporative, courriers des lecteurs, novélisations, émissions de télévision/radio). Que nous apprennent ces archives méconnues, sur cette période charnière de l’histoire de la France contemporaine et de son cinéma ?

Télécharger le programme du cours 2019-2020

Capture d’écran 2018-01-03 à 20.36.44L1: « Histoire du cinéma classique », depuis 2015

Le cours retracera l’histoire du cinéma en Europe, aux États-Unis, en Union soviétique et au Japon depuis l’avènement du parlant jusqu’à la fin des années 1950 et l’apparition de la Nouvelle Vague en France. Le Hollywood des studios, le cinéma français de l’Occupation, le néo-réalisme italien seront quelques-unes des étapes de ce parcours. Le cours peut se prolonger dans une programmation hebdomadaire de films de la période à la Cinémathèque universitaire (salle 49).

Télécharger le programme du cours 2018-2019

Anciens enseignements, 2008-2017:

18390889L2 Paris 3: TD « La production cinématographique en France depuis les années 1980: cadres institutionnels et stratégies d’acteurs » (2014-17)

Le TD vise à analyser les enjeux et les mutations du secteur de la production cinématographique en France depuis les années 1980, en combinant histoire économique, sociologie de la culture et analyse stratégique. Nous reviendrons sur l’évolution des politiques de régulation sous Jack Lang, sur les racines historiques de la bipolarisation de la production entre « films d’auteur » et « films grand public », ou encore sur les rapports complexes d’échange et de concurrence entre le national et l’international auxquels on assiste depuis une trentaine d’années.

sherlock-jr-buster-keaton-1L1  Paris 3: TD « Histoire du cinéma muet » (2013-17)

Des frères Lumière à la généralisation du cinéma parlant, le cours retrace l’histoire du cinéma muet européen et américain, en mêlant des considérations esthétiques (évolution du langage cinématographique entre 1895 et 1927), économiques (naissance progressive d’une nouvelle industrie culturelle mondialisée) et socio-politiques. Nous rappellerons également les conditions de projection d’un cinéma peut-être muet mais que les bruiteurs, un conférencier, un pianiste ou un grand orchestre rendaient en quelque sorte déjà sonore.

L3 Bordeaux: TD « Approches gender du cinéma » (2016-17)

BechdelRuleLongtemps ignorées au sein des études cinématographiques et audiovisuelles françaises, les gender studies constituent aujourd’hui un champ d’enseignement et de recherche transdisciplinaire marqué par un fort dynamisme et une extension constante, comme en témoignent une série de travaux récents consacrés au genre des séries télévisées, des jeux vidéo et des pratiques sociales des publics médiatiques. Ce TD entend familiariser les étudiant-e-s à ce type d’approche, dont l’objet principal concerne les identités et les rapports de sexe en tant que constructions socioculturelle, en analysant une grande variété de des films et de récits audiovisuels, de la Nouvelle Vague à Buffy contre les Vampires.

Cours-séminaire de niveau Bachelor (équivalent L3) à la section d’Histoire & esthétique du cinéma de l’Université de Lausanne (UNIL): « Les genres du cinéma (1930-1960): théories et analyses anglo-américaines » (2016-17)

_allthatheavenallows-douglassirkCe cours-séminaire se propose d’articuler une réflexion sur la notion de genre, sur les genres hollywoodiens de l’ère classique et sur les usages théoriques qu’ils ont suscité depuis une quarantaine d’années en Grande-Bretagne et aux États-Unis. Nous suivrons pour cela un parcours en trois étapes, combinant l’étude de textes relevant de différents courants de pensée (structuralisme, marxisme, psychanalyse, féminisme, cultural studies) et l’analyse socio-historique d’ensembles génériques s’inscrivant dans des contextes particuliers (Grande Dépression, Seconde Guerre mondiale, guerre froide…).

Sans titreL3 Bordeaux: TD « Les genres du cinéma: le film criminel, perspectives transnationales » (2015-16)

Des débuts du parlant à l’ère post-moderne, le film criminel n’a eu de cesse de réinventer son identité et son statut de forme générique transnationale, fortement liée aux États-Unis (en tant que modèle de société) et à Hollywood (en tant qu’industrie cinématographique et patrimoine filmique) mais s’exprimant néanmoins de manière spécifique dans toutes les cinématographies européennes. Plus qu’aucun autre genre, il se constitue à travers des allers-retours complexes entre le réel et la fiction, entre l’Europe et « l’Autre » américain. Par une comparaison entre ses déclinaisons états-unienne et française, ce TD se propose de revenir sur la richesse, l’ambiguïté et la complexité de ce « genre international », en analysant de façon chronologique différents films emblématiques que nous replaceront dans leur contexte de production et de réception. Des années 1930 à nos jours, comment le « polar » a-t-il interagi avec la société, l’histoire du cinéma et l’histoire des relations transatlantiques ?

The-Shining_3638L1 Bordeaux: CM « De l’écrit à l’écran » (2015-16)

Ce cours magistral vise à analyser toutes formes de relations liées au passage entre l’écrit à l’écran. Cela impliquera de réfléchir au récit (qu’est-ce qu’un récit filmique, quelles sont les règles dramaturgiques permettant de raconter une histoire, quels sont les principaux modes de narration au cinéma et à la télévision?), au scénario (quel est son rôle et son statut, à quoi sert-il dans le processus plus global consistant à réaliser un film?) et à l’adaptation (comment transpose-t-on un récit existant d’une forme d’expression à une autre?). Le CM prêtera également à la question de l’écriture cinématographique et audiovisuelle, en interrogeant les  points communs et les singularités entre films de cinéma, téléfilms unitaires et séries télévisées.

ENS17- TD Film criminelL3 Bordeaux: CM « Les genres du cinéma: le film noir américain » (2014-15)

En complément du CM sur les genres du cinéma, ce TD consacrera une étude particulière au film noir américain, de son apparition au début des années 1940 à son déclin à la fin des années 1950, selon une approche esthétique, historique et socio-culturelle. Après avoir retracé l’invention du terme « film noir » par la critique française en 1946, on s’intéressera aux raisons de l’émergence de cette forme générique durant la guerre, à la pluralité de significations de la métaphore « noire », aux figures archétypales du genre et à sa représentation d’une masculinité « en crise ».

Sans titreL2 Bordeaux: TD « Analyse de textes théoriques sur le cinéma » (2014-15)

Pensé en complément du CM « Théories du cinéma 1 », ce TD vise à examiner la naissance et l’évolution des premiers questionnements théoriques sur l’art cinématographique, de 1895 à 1945. Après un cours introductif visant à donner des repères historiques, on s’intéressera successivement à la double nature artistique et industrielle du cinéma, à des questions d’esthétique et de dramaturgie, et aux premières tentatives visant à analyser les films comme des faits de société.

kurt-hutton-all-night-cinema-in-hollywoodL1 Bordeaux: CM « Le cinéma classique hollywoodien »,  (2013-14)

Ce CM vise à la fois à retracer l’histoire du cinéma hollywoodien « classique » et à fournir aux étudiants les repères nécessaires pour analyser les films produits par les grands studios de 1930 à 1960. Sont notamment abordés : les début du parlant et le studio system ; la mise en place du code de censure  ; la question du star-system et des genres ; les interactions entre Hollywood et l’Histoire.

ENS8 - TD FranceHollywoodL2 Paris 3: TD « France/Hollywood : échanges cinématographiques » (2013-14)

Le TD se propose d’explorer dans une perspective culturelle les échanges entre cinéma français et cinéma hollywoodien, aussi complexes que passionnels. Sont notamment envisagés : les représentations de l’Autre, américain ou français, dans les deux cinémas ; les transferts culturels de l’un à l’autre ; les doubles carrières d’acteurs ou de réalisateurs.

sherlock-jr-buster-keaton-1L1 Paris 3: TD « Histoire du cinéma muet » (2013-15)

Des frères Lumière à la généralisation du cinéma parlant, le cours retrace l’histoire du cinéma muet européen et américain, en mêlant des considérations esthétiques (évolution du langage cinématographique entre 1895 et 1927), économiques (naissance progressive d’une nouvelle industrie culturelle mondialisée) et socio-politiques.

ENS11- CM Intro à l'Histoire du cinémaL1 Bordeaux: CM « Introduction à l’historiohraphie du cinéma » (2012-13)

Conçu comme une initiation à l’historiographie du cinéma, ce CM s’efforce de montrer comment s’est écrite progressivement de 1895 à aujourd’hui l’histoire d’un art qui n’en était pas un au départ, et qui est également « plus qu’un art » (Robert Mandrou) : nous verrons que le cinéma est également une industrie, un phénomène social et culturel de masse, et sans doute le vecteur majeur des imaginaires collectifs au XXe siècle.

ENS6- TD Genres du cinémaL3 Bordeaux: « Les genres du cinéma: le film criminel » (2012-13 et 2014-15)

Prenant acte de l’intérêt croissant que suscite l’étude des genres du cinéma, le cours vise à familiariser les étudiants aux enjeux de cette notion aussi complexe que centrale : Qu’est-ce qu’un genre ? Comment le reconnaît-on ? Que représente-t-il sur le plan de la production et de la réception ? On s’appuiera en particulier sur l’analyse des différentes formes du film criminel hollywoodien, des années 1930 à aujourd’hui.

ENS13- TD HollywoodL1 Bordeaux: TD « Le cinéma classique hollywoodien » (2012-14)

En lien avec un CM retraçant l’histoire du système hollywoodien, ce TD orienté davantage sur la pratique de l’analyse filmique propose aux étudiants de s’entraîner à cet exercice via l’étude successive de trois genres, en s’arrêtant pour chacun d’eux sur une décennie particulière : sont ainsi abordés le film d’épouvante des années 1930, le western des années 1940 et la comédie musicale des années 1950.

ENS14- TD Cinéma françaisL1 Bordeaux: TD « Le cinéma classique français » (2012-13)

À vocation analytique, le TD a pour but de familiariser les étudiants aux différentes approches permettant d’étudier le corpus classique français (analyse esthétique, star-studies, histoire culturelle, études de réception) ainsi qu’aux grands enjeux qui traversent le cinéma hexagonal de 1930 à 1960 : le « syndrome de Vichy », l’évolution des rapports sociaux de sexe ou encore la compétition franco-américaine.

ENS15- TD CritiqueL1 Bordeaux: « Atelier d’écriture critique » (2012-13)

Le cours se veut un atelier de réflexion, de discussion et d’écriture, centré à la fois sur l’étude de la critique de cinéma en France et sur la pratique de l’écriture critique. À travers des études de textes, les étudiants sont d’abord invités à s’interroger sur les fonctions et les spécificités de la critique cinématographique française. Dans un second temps, des exercices de rédaction sont proposés à partir de brefs extraits.

Uncharted_3_BoxartL1 Nanterre: « Cinéma et autres arts » (2011-12)

Ce CM se propose de mettre en lumière et d’analyser différentes formes de correspondances, d’échanges et de synergies entre le cinéma et les « autres arts », à Hollywood et en Europe, de la période muette à l’ère des blockbusters. Il vise à donner aux étudiants de solides repères en histoire du cinéma et en histoire de l’art, tout en les invitant à s’interroger sur la nature impure, hybride et évolutive de l’art cinématographique. En 2011-12, la réflexion a été menée autour de la littérature, de la peinture et du jeu vidéo.

scarface-paul-muni-798598L2 Nanterre: « Analyse d’un genre hollywoodien : le film criminel » (2009-12)

Ce TD de L2 est consacré à l’histoire et à l’analyse détaillée du film criminel hollywoodien durant la période « classique ». À la suite d’une réflexion sur la notion de genre au cinéma et sur son importance au sein du système hollywoodien, le cours analyse les mutations que le genre subit de 1930 à 1960, en replaçant les films dans leur contexte.

photodune-1110890-typewriter-xs-547x360L1 Nanterre: TD « Lire et écrire sur le cinéma » (2008-12)

À vocation méthodologique, ce TD offre aux étudiants de L1 une initiation aux multiples façons possibles de réfléchir et d’écrire sur le cinéma. Basé sur la lecture analytique de textes critiques et théoriques, sur des exercices d’écriture et sur des discussions autour d’extraits de films, il vise autant à faire acquérir à des étudiants débutants un socle de connaissances leur permettant à leur tour d’écrire sur les films que de les familiariser avec les exigences du travail universitaire.

ENS19- TD Ressources documentairesL1 Nanterre: « Ressources documentaires » (2008-09)

Ce TD entend à la fois faire prendre conscience aux étudiants de la diversité des sources à leur disposition pour travailler sur le cinéma et leur apprendre les rudiments de la recherche en études cinématographiques. À travers différents exercices pratiques, les étudiants sont incités à se rendre dans différents lieux de ressources  de façon à apprendre à localiser des références documentaires possédant un intérêt par rapport à un sujet de recherche donné, puis à les exploiter pour enrichir leurs travaux.